carte départements Finistère Côtes d'Armor Morbihan Ille-et-Vilaine Finistère Côtes d'armor Morbihan Ille-et-Vilaine

Exposition "Terres anatomiques"


du 23 octobre au 25 janvier 2010

François Béalu, Terres anatomiques

Graveur et dessinateur, François Béalu vit et travaille dans les Côtes d’Armor, où il s’est installé en 1971. Né dans le Loiret, il ouvre en 1960 à Paris une librairie spécialisée dans le domaine de la littérature fantastique, La Mandragore . Pendant une dizaine d’années, cette enseigne bien connue rassemble les amateurs de littérature et de mondes imaginaires, oniriques. Cet univers est également celui des dessins de François Béalu, et celui qui accompagne ses premiers pas de graveur, à l’eau-forte puis à l’aquatinte. L’installation en 1971 en Bretagne marque un tournant dans la vie de l’artiste, qui se consacre désormais uniquement à la gravure, et trouve de nouvelles sources d’inspiration dans le monde organique, végétal et minéral, qui l’entoure et le fascine. Toujours captivé par la texture, la matière des choses, l’artiste explore la pierre, la roche, réalise en 1982/83 ses impressionnants Mégalithes. Le regard porté vers la terre, le sol, s’élève peu à peu sur le paysage, et le graveur réalise à la pointe sèche des gravures aériennes dans lesquelles il explore les lignes des paysages qui l’environnent ou ceux entrevus lors de ses voyages, notamment au Maroc ou en Tunisie. Le paysage devient dans les anné e s 90 un sujet de prédilection et un sujet de réflexion partagé avec le paysagiste et théoricien Gilles Clément, avec qui François Béalu réalise en 1994 et en 2008 deux livres d’artistes. A la fin des années 90, la ligne s’émancipe du paysage et du sujet, François Béalu se livre à des projets de séries d’où la notion de jeu n’est pas absente : L’Epuisement de la ligne, Les carrés infinis. Depuis 2006, l’artiste travaille sur le thème des anatomies, explorant le corps non plus dans son enveloppe charnelle mais à travers les lignes de ses entrailles. Le corps et le paysage alors parfois se confondent, l’artiste traçant ses anatomies sur d’anciens dessins de paysages. L’exposition Terres anatomiques fait part de cette synthèse entre deux sujets qui hantent tout l’œuvre de François Béalu, le corps et le paysage.

Présentation aux enseignants

Comme les années précédentes, chaque exposition temporaire fait l’objet d’une présentation aux enseignants, en présence du conservateur, des conseillers-relais et des guides conférenciers. C’est un moment d’échange privilégié entre le musée et les enseignants, au cours duquel sont évoqués tous les moyens de sensibiliser les élèves à l’art.

En l’occurrence la présentation aux enseignants de l’exposition Terres anatomiques aura lieu le mercredi 18 novembre à 14h30.

Un dossier pédagogique sera mis à la disposition des enseignants.

Partenariat avec la médiathèque des Ursulines

Puisqu’une part importante de la vie et de l’œuvre de François Béalu est liée au livre et à la littérature, le Musée des Beaux-Arts a développé une action de partenariat avec la médiathèque des Ursulines de Quimper. Ainsi en parallèle à l’exposition du musée, la médiathèque consacre une exposition rétrospective à François Béalu. Des gravures, des livres d’artistes, des reliefs et des structures de papier découpé seront présentés dans les vitrines des salles de lecture.