carte départements Finistère Côtes d'Armor Morbihan Ille-et-Vilaine Finistère Côtes d'armor Morbihan Ille-et-Vilaine

Les Rencontres Goncourt des Lycéens de Rennes


Bref historique

C'est en décembre 1991 que l'association Bruit de Lire crée les premières Rencontres nationales Goncourt des lycéens à Rennes.

De 1991 à 1995, les Rencontres Nationales Goncourt de Rennes ont reçu toutes les classes participant au Goncourt des lycéens, soit treize classes venant de toute la France, proposant ainsi une opération cohérente pour tous les lycéens qui allait de l’œuvre lue à l’écrivain rencontré.

En 1995, la Fnac a ouvert l’ensemble de ses magasins à l’opération : 53 classes étaient désormais en lice, et Rennes ne pouvait plus recevoir l’ensemble des participants.

De 1995 à 1998, ne pouvant accueillir tous les participants, les Rencontres de Rennes ont concerné une quinzaine de classes volontaires sur l’ensemble du territoire.

De 2002 à 2006, en complément des Rencontres de Rennes qui rassemblaient des lycéens du grand ouest, les Rencontres de Montpellier ont permis à quelques classes du Sud de s’associer au projet.

Depuis 2009, les Rencontres revêtent à nouveau un caractère national en accueillant à Rennes 14 classes venues de toute la France.

Objectifs

C'est tout d'abord une exigence démocratique qui nous a conduits à vouloir organiser ces Rencontres Goncourt. En effet, durant les premières années, seuls les délégués de classe avaient le privilège de participer aux délibérations et à la proclamation du Prix Goncourt des lycéens. Rapidement, nous avons donc voulu que les jeunes lecteurs soient conviés à une manifestation autour du livre. Il nous a semblé judicieux de leur permettre de rencontrer les écrivains qu'ils avaient lus, ce qui avait, en outre, le mérite de réaliser ce parcours idéal qui va du lecteur à l'auteur en passant par l'œuvre.

Les objectifs que nous nous sommes fixés sont les suivants :

D'une part, rendre possibles des rencontres entre écrivains et leurs lecteurs-lycéens. D'autre part, élargir l'horizon des élèves pour faire découvrir la chaîne du livre et l'institution littéraire française. Ces journées permettent de poursuivre le travail commencé par la lecture des romans de la sélection et il ne s’agit pas seulement de venir écouter les romanciers mais bien de préparer les échanges et les questions qui seront posées dans les ateliers ou les séances plénières. En effet, les lycéens et leurs professeurs y rencontrent tour à tour les écrivains qu’ils ont lus, mais aussi les académiciens Goncourt, les éditeurs, des directeurs de collections, des critiques littéraires et des bibliothécaires.

Pendant ces deux journées, on parle livres bien sûr, mais on débat des idées et des émotions que l’on a découvertes dans les pages lues, on discute entre soi de l’expérience qu’on vient de vivre, on s’arrange pour rencontrer dans un couloir l’écrivain qui fait rêver, on intervient dans tel ou tel débat, on monte sur scène pour défendre son opinion.

Grâce à l’attention et à la disponibilité des invités, chacun apprivoise le livre et entre, pendant ces deux journées pleines de vie et de mots, dans la grande famille des lecteurs.

Au terme de quelques années d'existence, l'évaluation a fait apparaître que les Rencontres :

• sont une surmotivation de lecture,

• qu'elles permettent son enracinement,

• qu'elles aboutissent à un rééquilibrage de la réception des romans avec ce corollaire essentiel : la relecture (on relit pour vérifier, parce qu'on avait interprété différemment, parce que la rencontre avec l'écrivain a été une véritable révélation).

Pour que les Rencontres se déroulent le mieux possible et soient pleinement réussies les classes devront préparer leur participation (choix des élèves pour les séances d'harmonisation, préparation de questions pour les séances plénières et les ateliers).

L'élaboration de ces questions constitue d'ailleurs un travail très riche : choix de l'essentiel, précision du lexique, utilisation de la forme interrogative directe et indirecte.

Un partenariat financier

Les Rencontres nationales Goncourt de Rennes ont vu le jour grâce au soutien de partenaires nationaux, régionaux et locaux : Ministère de l’Education nationale et Rectorat de Rennes, Ministère de la Culture et DRAC Bretagne, Conseil régional de Bretagne et Ville de Rennes.

Pour compléter le montage financier des Rencontres nationales Goncourt des lycéens, chaque lycée présent aux Rencontres s’engage à verser une somme forfaitaire de 900 €.

Lycées participant aux Rencontres

Le nombre de classes participantes étant limité, un appel à candidature est lancé au début du mois de septembre. Les candidatures sont étudiées par une commission qui effectue une sélection basée sur les critères suivants : une répartition géographique équitable, une représentation équilibrée des différents niveaux de classes inscrites ainsi que sur les motivations exposées dans le courrier demandé au préalable.


Archives...

Quelques photographies prises lors de précédentes rencontres...
Consultez !